-
 

Partagez | 
 

 Duncan ♠ Too late, too late.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité


all we do

MessageSujet: Duncan ♠ Too late, too late.   Mer 28 Sep - 16:34


   
   
Duncan Bearnard
But I just love the life I lead, another beer is what i need. Another gig,my ears bleed.

   
surnom(s) ○ Dunn. Bear. Drunkan  âge ○ 37 ans. date , lieu de naissance ○ 17 Septembre, Edimbourg. nationalité , origines ○ Écossais. métier ○ Bassiste & chanteur au sein du groupe de stoner metal PITWORTHY. Il possède des locaux de répétitions ainsi qu'un magasin de musique. orientation sexuelle ○ Hétérosexuel. statut civil ○ Marié.  groupe ○ Chase the day.   avatar ○ Chris Pratt. un chat noir ○ ça arrive crédit(s) ○ Inconnu / sur l'avatar


   
garde le pour toi.


( https://www.youtube.com/watch?v=MUY89L-g94I la musique de son groupe ressemble a ceci)

♠ Depuis sa naissance, les riffs endiablés du rock’n’roll rythment la vie de Duncan. Né dans une famille de mélomane, son père était lui-même guitariste et luthier. Il construisait des instruments de prestige pour différents musiciens. Sa mère, elle été réputée pour être une talentueuse joueuse de piano enseignant l’apprentissage de l’instrument dès le plus jeune âge. C’est donc dès son plus jeune âge, et grandissant autour de différents instruments de musique, que le petit Duncan a vu sa carrière toute tracée.

♠ Duncan est un musicien multi instrumentiste depuis son enfance. L’année de ses dix ans, le musicien connaissait déjà la pratique du piano mais aussi de la guitare ainsi que de la basse. Il pratiquait ses instruments plusieurs heures par jours au cours de son adolescence. On raconte qu’il ne faisait jamais ses devoirs pour ne pas perdre de temps dans l’apprentissage de la musique. Quand Duncan a eu l’âge légal pour cesser de se rendre en cours. Il était en échec scolaire depuis plusieurs années et ne se rendait au collège que pour suivre les cours de musique. Les autres cours ne l’intéressaient pas et il passait régulièrement son temps à dormir sur la table. On raconte qu’il rattrapait ses longues nuits blanches de pratique musicale lorsqu’il dormait en classe. Si il ne dormait pas en classe, Duncan ne suivait pas le cours. Quand ses camarades de classe écoutaient et griffonnaient les cours dispensés par ses enseignants, il gribouillait des feuilles entières de paroles pour ses compositions.

♠ Si la vie de l’adolescent se concentrait exclusivement sur la musique depuis sa naissance. Elle bascule littéralement l’année de ses dix sept ans. A l’époque, le groupe anglais motörhead sort son quatorzième album studio qu’ils appellent Overnight Sensation. A l’époque, Duncan tombe littéralement amoureux du son de la basse produit par Lemmy Kilmister. La légende du rock deviendra son idole. Il se jurera qu’un jour il ferait la première partie du groupe. Il monte alors son premier groupe qu’il appelle Civil War en référence au premier morceau de l’album.
Duncan y prendras premièrement le poste de guitariste. Il s’y amusera comme un gosse mais le projet prendra l’eau deux années plus tard après l’apparition de mésentente parmi les membres. Duncan ne perdras pas espoir et remonteras alors le groupe dont il est aujourd’hui le leader, PITWORTHY.

♠ Nous sommes en 1998. La coupe du monde de football voit la France s’imposer à domicile face à l’équipe du Brésil. Le groupe qui inspire Duncan depuis deux ans vient de sortir son nouvel album Snake Bite Love. Il se rend à l’une des représentations du groupe dans la ville. Aujourd’hui encore, Duncan raconte qu’il s’agissait du meilleur concert de sa vie à chaque fois qu’on lui pose la question lors d’une interview. Ce concert restera pour toujours mythique puisqu’il est à l’origine de la création de PITWORTHY. Au bar de la salle, une bière à la main et jetant une cigarette à ses lèvres au milieu de sa bande d’amis. Il fait la connaissance de celui qui est aujourd’hui son batteur mais aussi l’un des membres de sa famille. L’histoire raconte que la première répétition du groupe eu lieu quelques heures seulement après le concert. Les deux hommes à moitié ivre et sous speed se ruant chez Duncan. Lui s’emparant de la basse et du micro créant ainsi la formation de base du groupe. Ils racontent souvent que ce soir là. Il s’agissait des pires reprises de motörhead qu’ils aient jamais entendus et jouer de leur vie

♠ Deux ans plus tard, le groupe existe sous sa forme définitive. Ils se produisent tout les deux jours au travers de l’écosse, l’Irlande et au nord de l’Angleterre. Qu’il s’agisse d’un petit bar de campagne ou d’une salle moyenne d’une grande ville. Nous sommes en 2001 lorsqu’ils signent leur premier contrat. Ils enregistrent le premier album de PITWORTHY qu’ils nomment sobrement « We don’t give a fuck ‘about rock’n’roll » en seulement quelques jours. La première tournée européenne du groupe est alors organisée passant par plusieurs pays. Ecosse. Irlande. Angleterre. France. Belgique. Allemagne. Danemark. La réputation du groupe prend rapidement de l’ampleur grâce à leur musique très énergique et l’ambiance de leurs concerts. Les années passent et le groupe se créer une réputation. Ils commencent à se produire en ouverture des plus grands festivals européens. Ils sortent leur deuxième album « Kings Of Scotland » seulement deux années après la sortie du premier album.

♠ Le second album du groupe propulse Duncan et ses deux compères vers les sommets. A mi chemin entre le metal et le hard rock. Ils profitent de la popularisation du stoner metal pour grimper vers les sommets. Ils jouent plusieurs dates complètes à Londres, Newcastle, Dublin, Edimbourg. Les foules se pressent dans les fosses et le merchandising s’écoule comme des petits pains. Les trois hommes étant des fêtards invétérés, ils en profitent. L’alcool, la drogue, le sexe et surtout le rock’n’roll. Ils s’amusent et profitent de la vie en retournant les salles européennes sur leur passage. Bien souvent, il ne reste que cadavres de bouteilles, fumée exotiques et sous-vêtements après le passage du groupe.

♠ Duncan rencontre sa femme lors d’une interview pour la télévision locale. Elle est journaliste. Les deux se fréquentent plusieurs mois avant de se mettre en couple officiellement. Aujourd’hui, ils sont mariés depuis presque huit ans. Elle, elle ne supporte plus son train de vie. La distance qui sépare les deux lorsqu’il fait le tour de la planète avec la basse entre les mains. Pour tout avouer, il y a depuis longtemps une tension entre lui et sa technicienne. Claire, sa roadie. A de nombreuses reprises, ils se sont retrouvés à assouvir ces tensions. Il serait incapable de dire si elle serait capable de s’en souvenir, elle n’en parle jamais. A vrai dire, il préfère qu’elle n’en parle pas pour continuer de vivre normalement pendant les tournées. Quand ils sont sur la route, ils se côtoient en permanence. Toute l’équipe vit ensemble pendant l’intégralité de la tournée. Ils sont soudés comme une famille car ils sont une famille. Ils sont le PITWORTHY CREW.

♠ Au fil des années, la voix de Duncan à tendance à devenir de plus en plus grave. Les litres de whisky, les paquets de cigarettes et autres substances illicites changent lentement son timbre de voix. Aujourd’hui, sa voix est éraillée lorsqu’il chante et lorsqu’il parle. Elle semble cassée depuis plusieurs années. Oui, Duncan n’est pas un enfant sage. Il consomme la vie à outrance.

♠ Son surnom Drunkan, il lui vient de son guitariste. A une époque, Duncan avait pris l’habitude de sortir de scène complètement ivre. Il lui arrivait régulièrement de s’effondrer endormi dans le bus de tournée avant même que le matériel ne soit complètement rangé dans les camions. Un documentaire sur la vie du groupe à cette époque montre clairement ce genre de situation. C’est dans cette scène du documentaire que l’on entend le guitariste pris d’un fou rire répétant « Drunkan »

♠ Claire Cunningham, elle hante ses pensées. Elle si inaccessible, impassible. Sa roadie avec qui il passe plus de temps que sa femme. Sa technicienne qu’il déguste du regard a chaque fois qu’elle lui tourne le dos et courbe légèrement le dos pour s’occuper de son matériel. Elle avec qui il fusionne corporellement lorsqu’ils passent une soirée trop alcoolisé.

♠ Duncan est passionné par la musique mais aussi par la mécanique. Il aime la voiture américaine, en réalité, depuis son premier séjour aux Etats-Unis lors d’une tournée. Duncan ne rêve que de s’y installer à long terme. Le Nevada est devenu l’une de ses destinations de choix. Les grands espaces, les routes interminables et le rugissement des moteurs. Une cigarette au bec et une bouteille dans l’autre main. Il a vécu un véritable rêve éveillé lors de son premier séjour.

♠ Le bassiste, il aime aussi les sports de combats et les divertissements sportifs. Les arts martiaux mixtes, la boxe et le catch. Quand il allume la télévision, ne cherchez pas à savoir pourquoi Duncan l’allume. Vous connaissez déjà la réponse !

♠ PITWORTHY a sorti deux démos avant l’enregistrement du premier album. « The devil and the drunken witch » et « Edimburg Stoned City » sont devenus des exemplaires rare. Il en possède encore plusieurs exemplaires qu’il garde jalousement et secrètement.
Le groupe a sorti quatre albums. Le dernier en date est sorti il y a quelques semaines, il s’agit d’un homme à son héros d’adolescence suite à son décès. Ils reprennent dix des morceaux emblématiques de motörhead.

« We don’t give a fuck ‘bout rock’n’roll »
« Kings Of Scotland »
« Jump In The Back »
« Whiskey, boobs & Rock’n’roll »
« Damage Case : A tribute to motörhead »

♠ Il a eu la chance de réaliser son rêve d’adolescent en faisant la première partie du groupe motörhead dans sa ville natale. Duncan n’oubliera jamais cette expérience qu’il considère comme l’expérience la plus enrichissante de sa vie. Il jouait à la maison, devant ses amis d’enfance et pour son groupe préféré. Duncan n’a jamais pris autant de plaisir sur scène et c’est à cette occasion qu’ils ont sorti un CD & DVD live de l’évènement. Sobrement appeler « PITWORTHY’YS HOMECOMING ». Son héros d’enfance partageant même la scène avec lui sur plusieurs morceaux de son propre groupe. Aujourd’hui, lorsqu’il revoit les images de cette soirée. Duncan ne peut s’empêcher d’avoir les larmes aux yeux.

♠ Quand il est chez lui, Duncan ne se déplace qu'uniquement en moto.


   
FAST & CURIOUS.
film d'auteur/blockbuster ? ○ Blockbuster. boire/conduire ? ○ Boire en conduisant. cinéma/musique ? ○ Musique. lsd/weed ? ○ Cocaïne et speed  royal cheese/royal bacon ? ○ Royal Deluxe Bacon Cheese.  de sang froid/de sang chaud ? ○ Sang chaud. monogamie/polygamie ? ○ Polygamie. food/porn ? ○ Fod & porn. Food porn aussi. chiot/chaton ? ○ Chiot. rambo/rimbaud ? ○ Rambo. thé/café ? ○ Jack Daniel's. sorry/not sorry ? ○ Not sorry.




   
TON PETIT BLASE.
âge ○ 22 ans. pays ○ France. comment t'es arrivé ici ? ○ Claire. fréquence de connexion ○ Souvent. le petit mot de la fin ○ FIN ?.

   
Code:
<faqq>Chris Pratt</faqq> → <i>Duncan Bearnard</i>
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


all we do

MessageSujet: Re: Duncan ♠ Too late, too late.   Mer 28 Sep - 18:09

Bienvenue parmi nous.
Je sens que tu vas voir souvent Merliah dans ton magasin, c'est une mordu de musique et elle pratique le chant aussi
Revenir en haut Aller en bas
avatar



all we do
verres de whisky : 187
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Duncan ♠ Too late, too late.   Mer 28 Sep - 18:26

Bieeeeeeenvenuuuuuuuuuuuuuuue

Je te l'ai déjà dit sur facebook : t'es génial mon con ! ♥ Merciiii !



   

   
Long way ride

   

   
I don't like them innocent, I don't want no face fresh. Want them wearing leather. Begging, let me be your taste test. I like the sad eyes, bad guys, mouth full of white lies. Kiss me in the corridor, but quick to tell me goodbye © COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



all we do
verres de whisky : 1567
Voir le profil de l'utilisateur http://allwedo.forumactif.org/t644-sarah-give-me-love#7450

MessageSujet: Re: Duncan ♠ Too late, too late.   Mer 28 Sep - 19:06

Félicitations !
bienvenue dans la famille ♥
déjà biennnnnnnnnnnnvenueeeee t'es beauuu       !! ensuite j'adore ton bonhomme et tu risques de voir sarah traîner dans ton magasin de musique hihi   biennvenue chez toi !    




Bienvenue dans notre petit famille !
N'hésite pas à jeter un coup d'oeil au bottin pour être certain que ton avatar y est inscrit !
Tu peux dès à présent te trouver un petit toit mais également un petit job pour payer tout ça !
Tu pourra évidemment agrandir ton cercle d'amis et familiale en te dirigeant vers les pré-liens !

Pour finir, merci d'avoir posé ton divin petit cul sur ce bout de paradis et nous espérons que tu y vivra une magnifique aventure.  


C'est vide là. Dans toutes les pièces là. Dans tous les cœurs là. C'est plus la même là. C'est vide là. Où y avait les rires là. Où y avait la fête là. Et ça fait mal là. Alors on danse encore. Sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse on s'embrasse encore plus fort. Comme si c'était là la dernière fois. Aussi loin que tu pars...Ton sourire en écho. Ton sourire en écho. Reste là sur ma peau

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité


all we do

MessageSujet: Re: Duncan ♠ Too late, too late.   Mer 28 Sep - 23:05

Wahou, il envoie du pâté le monsieur.
Je te souhaite à nouveau la bienvenue, joli monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



all we do

MessageSujet: Re: Duncan ♠ Too late, too late.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Duncan ♠ Too late, too late.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» is it too late now to say sorry ?
» Is it too late now to say sorry? [Cecil & Ian]
» You're late, Petrova. { Russie }
» Lily & Kenneth - it's much too late now

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALL WE DO :: Archives fiches-