-
 

Partagez | 
 

 i'm just a sucker of pain. (charlie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



all we do
verres de whisky : 1127
Voir le profil de l'utilisateur http://allwedo.forumactif.org/t640-i-m-just-a-sucker-of-pain-cha

MessageSujet: i'm just a sucker of pain. (charlie)   Ven 9 Sep - 22:34



Charlie Malone
des histoires à raconter

surnom(s) ○ ils sont rares, ils marquent pas l'esprit, on te nomme pas. T'es lui, le gars là-bas, m'sieur, pas d'affection, détachement.  âge ○  tu découvres le monde, arpente les rues, déambule dans les allées du haut de tes trente-sept petites années, c'est ridicule, t'es encore un gosse bloqué dans un monde d'adulte, ça craint.  date , lieu de naissance ○ Bled au nom bien méconnu du grand public, t'as poussé ton premier cri un vingt-neuf octobre, à Lewisville, au Texas, trois habitants pour un millier de bovins, bravo champion. nationalité , origines ○ americain et écossais dans l'âme, citoyen du monde dans le coeur. métier ○t'es passé de héros des temps modernes à concierge de la ville, vide merde de beaucoup, on te sourit parfois, on t'crache à la gueule souvent, les rumeurs se perdent à tes oreilles, t'es le larbin d'une petite supérette du coin.  orientation sexuelle ○ tu n'as jamais butiné les douces lèvres d'un homme, jamais un regard amoureux ne s'est perdu sur une personne du même sexe que toi, non, tu préfères ces demoiselles, réellement. statut civil ○  un peu perdu, un peu amer, tu préfères la solitude, fidèle compagne qui s'immisce dans ta vie comme au pieu, t'en as fait ton épouse, à la vie, à la mort.   groupe ○ chase the day.   avatar ○ aaron paul. les chats noir ○ ça arrive crédit(s) ○ tumblr , hepburns


garde le pour toi.
T'es un menteur compulsif, c'est maladif, instinct de survie, un peu de honte sûrement. Tu vomis des excuses quand les questions deviennent trop personnelles, trop invasives, tu t'imagines une vie ailleurs, tu te dis blindé, tu te dis stable, tu te dis beaucoup de choses.  ✰ t'es le frère que l'on aurait aimé avoir, l'épaule sur laquelle se reposer, t'écoutes, tu rassures, tu consoles, tu ris aux éclats quand il le faut, félicite et nourris les espoirs des autres, t'es le pilier sur lequel on se repose bien souvent quand le reste nous tourne le dos.  ✰ tu ne planifies rien, tu ne promets pas, tu n'attends rien de demain, tu suis la course du soleil et celle de la lune, tu ne penses pas au futur, aux projets, aux sorties, on t'appelle souvent le jour-même, quelques heures avant pour une soirée, pour se voir, tu débarques à l'improviste, t'es un  électron libre. ✰ . Indépendant, un peu rêveur, on s'attache à toi, on s'accroche, on espère un retour, on espère une réciprocité, on espère beaucoup de choses de toi, au final, tu laisses le monde aller et venir dans ton existence comme bon leur semble, tu ne retiens personne ✰ tu t'en fiche pas mal d'avoir dérapé sur un sujet qui blesse, tu t'en fiche pas mal de savoir qu'on peste derrière ton dos, tu t'en fiche pas mal des reproches, tu t'en fiche pas mal de l'opinion des autres. ✰ T'es franc, parfois arrogant, ça en deviendrait limite agressif, ça pique, ça énerve, ça titille, ça ne plait pas à tout le monde. ✰  T'es souvent dans les rues à déambuler, à errer, tu connais ceux qui y vivent, ceux qui en ont fait leur territoire, en vrai concierge, tu sais tout ce qu'il s'y passe, les rumeurs qui traînent, ce qu'il se dit.  ✰ t'es pas démonstratif, les marques d'affection, les câlins et autres guimauvetés, c'est pas ton truc, t'es plutôt froid aux premiers abords, plutôt distant. On te cherche, on essaye de te pousser à une étreinte, à quelques mots sympathiques, attachants, c'est rare, ça arrive, gagner au loto serait plus probable. ✰

FAST & CURIOUS.
film d'auteur/blockbuster ? ○ blockbuster. boire/conduire ? ○ boire. cinéma/musique ? ○ musique. lsd/weed ? ○ pourquoi choisir.  royal cheese/royal bacon ? ○ royal bacon.  de sang froid/de sang chaud ? ○ sang froid. monogamie/polygamie ? ○ monogamie. food/porn ? ○ food porn. chiot/chaton ? ○ chaton. rambo/rimbaud ? ○ rambo. thé/café ? ○ thé. sorry/not sorry ? ○ not sorry.




.nuits fauves/delphine.
âge ○ vingt-et-une années lumière. pays ○ france. comment t'es arrivé ici ? ○ je me suis perdu.  fréquence de connexion ○ 7/7j. le petit mot de la fin ○ yéti. c'est mon ultime bafouille    

Code:
<faqq>AARON PAUL</faqq> → <i>charlie malone</i>


Dernière édition par Charlie Malone le Dim 2 Avr - 20:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



all we do
verres de whisky : 1127
Voir le profil de l'utilisateur http://allwedo.forumactif.org/t640-i-m-just-a-sucker-of-pain-cha

MessageSujet: Re: i'm just a sucker of pain. (charlie)   Ven 9 Sep - 22:34

This is a long story
citation de votre choix

L’âme en peine, l’âme pleine, tu errais dans les rues sans but précis, sans envie. Les échos des éclats de rire se heurtaient à toi, ricochaient, s’évanouissaient. T’étais imperméable à tout, à tous. Au bonheur, à l’amour, à l’amitié, à la bonne humeur. Le négatif te collait à la peau. Mains dans les poches, tes lèvres qui pinçaient un bout de mort, les pas s’enchaînaient dans un rythme lent. T’aimais pas te souvenir. T’aimais pas te souvenir d’eux, de lui, des cris et des bruits, ces bombes qui fracassaient les pierres, qui heurtaient le sol et les morceaux qui volaient, et les morceaux qui plantaient, et les morceaux qui tuaient. Le claquement incessant des armes et des balles qui déchiraient les chairs et les esprits. Elle te hantait, cette salope. Elle te hantait. Elle était gravée dans ta peau, dans tes os, elle t’avait enlacé alors que tu ne t’y attendais pas. T’étais préparé, t’avais vu quelques images défiler, c’était morbide, c’était violent, t’en avais pas conscience, pas de suite. Elle te vendait du rêve sur ces affiches, ces spots publicitaires, ces beaux costumes, tu te sentais vivre, tu te sentais revivre, servir à quelque chose, ne pas être un pion au beau milieu de ce monde, ne pas être un pion que l’on pouvait renverser, bouger à l’infini. T’avais pris ton sac, t’avais pris tes affaires, t’avais disparu sans leurs dire au revoir, tu l’avais laissé avec eux. Tu l’avais laissé entre les engueulades, entre les fins de mois difficiles et les bouteilles qui jonchaient le sol, l’absence de figure paternelle ou maternelle, tu lui avais retiré la seule chose qui comptait réellement à ses yeux. Et tu marchais. Et tu fumais. Et t’étais là, t’avançais, physiquement seulement. Il t’arrivait de penser à lui, au détour d’une rue, au saut du lit, dans un verre vide. Il t’arrivait de penser à ton sang qui bougeait, quelque part, tu ne savais où, mais qui vivait, qui respirait, c’était sûr, c’était certain. Tu l’avais suivi elle plutôt que lui. L’engagement. Les éclats de rire, et les potes, et les bières, et l’honneur. T’avais tout quitté pour te sentir utile. Tu t’es retrouvé dans la poussière, la sueur et les vêtements trop lourds. Tu t’es retrouvé dans la fatigue, la nervosité, la paranoïa constante. Surveiller ses arrières, courir pour s’échapper, courir pour sauver, toujours courir. L’adrénaline, la fierté, l’angoisse, la peur, surtout la peur, le noir total. Il avait sauté sur une de ces merdes qui n’attendaient qu’un corps à arracher. T’avais attrapé ce qui restait de son enveloppe charnelle. T’essayais d’arrêter les hémorragies, de combler les trous, de soulager la douleur, tu t’étais improvisé médecin. Il t’implorait entre deux tremblements. Il t’implorait de le laisser partir, il t’implorait d’abréger ses souffrances, de retirer tes mains de ses plaies, de ses déchirures, de l’aider à s’en aller. T’as refusé une fois. T’as refusé deux fois. L’espoir surement. Tu t’es rendu à son enterrement peu après. La guerre. Cette fourbe. Cette pourriture. Tu l’avais quitté, tu l’avais laissée faire rage loin de toi, tu l’avais laissée aux autres. Tu t’es réfugiée chez une autre maîtresse. Plus douce. Plus sournoise. Elle t’aidait à supporter la douleurs des souvenirs, la douleurs des remords. Elle s’immisçait dans tes veines l’espaces de quelques heures, elle courrait dans tes bras, dans ton corps, elle te permettait d’oublier, d’effacer le passé, de faire une pause, rien qu’une pause. Les aiguilles qui s’entassaient, les rouleaux illicites à moitié consumés. T’étais bon à rien. Edimbourg t’avait ouvert ses bras. Un boulot de misère t’était offert. Tu te détruisais entre quatre murs délabrés, parfois dans la rue, parfois chez des amis. Ce soir était le soir de trop. Le noir total. Plus de vie, plus d’oxygène, le point final d’une existence ratée. C’était presque trop doux pour toi. T’as ouvert les yeux il y a quelques heures. Chambre stérile, chambre blanche, un mal de tête, quelques voix, t’étais sauvé, malheureux.


Dernière édition par Charlie Malone le Dim 2 Avr - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



all we do
verres de whisky : 1567
Voir le profil de l'utilisateur http://allwedo.forumactif.org/t644-sarah-give-me-love#7450

MessageSujet: Re: i'm just a sucker of pain. (charlie)   Sam 10 Sep - 8:43

coucouuu tooii !


C'est vide là. Dans toutes les pièces là. Dans tous les cœurs là. C'est plus la même là. C'est vide là. Où y avait les rires là. Où y avait la fête là. Et ça fait mal là. Alors on danse encore. Sur les mêmes musiques, les mêmes pas. On s'embrasse on s'embrasse encore plus fort. Comme si c'était là la dernière fois. Aussi loin que tu pars...Ton sourire en écho. Ton sourire en écho. Reste là sur ma peau

Revenir en haut Aller en bas
avatar



all we do
verres de whisky : 1127
Voir le profil de l'utilisateur http://allwedo.forumactif.org/t640-i-m-just-a-sucker-of-pain-cha

MessageSujet: Re: i'm just a sucker of pain. (charlie)   Sam 10 Sep - 17:58

salut toi I love you



I CAN LIVE UNDERWATER

When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



all we do

MessageSujet: Re: i'm just a sucker of pain. (charlie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

i'm just a sucker of pain. (charlie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» avi ¤ i'm just a sucker for pain.
» sucker for pain (ombre)
» kim hojoo + take my hand to the flame, i'm just a sucker for pain
» I'm just a sucker for pain ◊ Moïra
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ALL WE DO :: Des histoires à raconter :: Vieux frères-